Pulse of Europe – les enjeux

1. L’Europe ne peut pas échouer

Si les partisans et amis de l’Europe et/ou tous ceux qui profitent de ce que sa construction nous offre ne se mobilisent pas et ne vont pas voter, l’Union Européenne risque de s’effondrer rapidement. Les prochaines élections aux Pays-Bas, en France et en Allemagne sont extrêmement importantes. L’enjeu est considérable pour l’Europe !

2. Le maintien de la paix

L’Union européenne était et reste, avant tout, une alliance visant au maintien de la paix. Quiconque aspire à la paix doit s’engager en faveur de l’Europe.

3. Notre responsabilité

Notre avenir dépend uniquement de nous, nous n’avons pas d’excuse. Se contenter d’espérer que tout ira pour le mieux ne suffit plus et nous met directement en danger. En restant les bras croisés, nous renforçons le mouvement eurosceptique. L’Europe a besoin de nous tous et maintenant. La société entière a le devoir de contrer ces tendances destructrices et conservatrices afin d’éviter une scission au sein de l’Europe.

4. Se réveiller et se rendre aux urnes

Faisons revivre l’idéal européen et votons pour les partis qui le défendent. Nous sommes convaincus que les europhiles sont bien plus nombreux que les eurosceptiques. Mais nous devons nous faire réellement entendre et imposer nos convictions. Nous voulons faire sortir la majorité silencieuse de son abattement et de son indifférence.

5. Les droits fondamentaux et l’État de droit sont intangibles

La liberté individuelle, la justice et la sécurité juridique doivent être préservées dans toute l’Europe. Il doit être fait application du droit en vigueur dans tous les domaines de la vie quotidienne. Les tribunaux indépendants doivent pouvoir continuer à exercer leur contrôle et l’Etat doit uniquement intervenir en vertu de lois promulguées en toute légitimité. Il convient, également, de s’opposer à une restriction de la liberté de la presse dans certaines régions d’Europe.

6. Les libertés fondamentales européennes ne sont pas négociables

Les libertés fondamentales européennes, à savoir la libre circulation des personnes, la libre circulation des marchandises, la liberté des transferts monétaires et la libre prestation de services, sont des acquis historiques constituant le fondement de la communauté née d’Etats-nations. Une restriction de ces libertés fondamentales, garantes de prospérité et de liberté individuelle, aurait des conséquences économiques et sociales dramatiques. C’est en préservant l’ensemble de ces libertés fondamentales que l’on peut maintenir un équilibre entre droits et obligations. Toute dérogation à ce principe conduirait à un effritement de la société.

7. Envisager des réformes

Une réforme de l’organisation européenne passe par sa préservation. L’idéal européen doit être accessible à tout citoyen et doit naître à cette échelle pour pouvoir se déployer. L’Europe doit être source de joie. Quiconque la quitte ne peut plus y prendre part.

8. Prendre la méfiance au sérieux

L’Union européenne n’est pas une fin en soi. Son rôle est d’apporter des réponses aux questions préoccupant les citoyens en faisant face aux principaux défis de notre époque. Il convient de raviver la flamme européenne en prenant en considération les réserves émises à l’encontre de l’Union européenne.

9. La diversité dans l’unité

La diversité au sein de l’Europe est un bien précieux. Les identités régionales et nationales doivent être préservées tout en tenant compte de nos valeurs communes. La diversité et la communauté ne sont pas contradictoires, nul n’est tenu de choisir entre une identité régionale, nationale et européenne.

10. Cette initiative est ouverte à tous

Pulse of Europe est une initiative de la société civile visant à préserver l’Europe. Elle est indépendante de toute idéologie politique et religieuse et s’adresse à tous ceux qui souhaitent s’engager pour défendre les valeurs européennes. Le pouls européen ne doit pas cesser de battre !

Let’s be the Pulse of Europe!